image du chargeur

The Christianista

10 leçons tirées du film “Top Gun Maverick”

“Top Gun Maverick”. Lorsque j’ai vu ce film à l’affiche au cinéma, je n’étais absolument pas intéressée car, à en juger par la bande annonce, les avions, ce n’était pas trop mon truc. Puis, étant une personne qui aime tirer des leçons des films que je regarde, j’ai été challengée à aller voir ce film avec pour seul but: voir quelles leçons je pourrais en tirer.

C’est donc sur base de ce challenge que je suis allée le voir et au final, ce film m’a beaucoup parlé! Voici donc 10 leçons que j’ai pu en tirer et que j’aimerais vous partager.

Au travers du personnage de Maverick

1. Rien n’est impossible à celui qui croit! Et même quand personne ne croit que c’est réalisable, ta foi, peut faire toute la différence!

Peu importe les situations jugées impossible ou irréalisable, Maverick (la star du film) a toujours su démontrer le contraire.. Les gens le connaissent et l’admirent pour ça! Et on le constate dès le début avec la première mise en situation:

Alors qu’ils sont prêts à abandonner le projet d’un avion qu’on ne croit pas capable de fonctionner à une vitesse de 10.0… Sans aucune hésitation, et sans que personne ne lui ait rien demandé, Maverick prend les devants, s’accapare l’avion, parvient à atteindre la vitesse inespérée et permet par cet acte, de sauver l’emploi de plusieurs hommes.

Cet exemple m’amène alors aux deux prochaines leçons :

2. N’attends pas toujours que l’on te pousse, ou que l’on t’encourage. C’est vrai que ça aide, mais parfois ce sera juste toi, ta foi et ta détermination.

3. On ne réalise pas assez les bénédictions qui peuvent se cacher derrière « l’impossible » …

Passons à la leçon suivante…

4. Choisis bien ton entourage! Il a un rôle déterminant autant dans ta réussite et tes accomplissements que dans tes moments de doute et de faiblesse.

A un moment du film, Maverick a un coup bas, et visite l’amiral Iceman (avec qui il a volé il y a plusieurs années de cela). Il lui partage alors ses doutes et son ressenti, celui de ne pas se sentir à la hauteur du job qu’on lui a donné: le job d’enseignant.

L’amiral qui lui a totalement foi en Maverick, n’hésite pas à l’encourager et je retiens ceci « TOP GUN (l’école où il enseigne) A BESOIN DE TOI »

Un coup de boost pour Maverick, qui lui a permis de persévérer.

Ensuite, je relève un deuxième extrait qui, cette fois-ci, déroule avec sa girlfriend, Penny. Au moment de son deuxième gros coup bas, après avoir été viré de son poste, il est totalement prêt à abandonner, mais Penny n’hésite pas à lui rappeler le battant qu’il est! Et elle lui fait également prendre conscience des enjeux et des conséquences auxquels il ferait face s’il laissait tomber. Et on voit l’impact que ces mots ont eu sur lui, car directement après cette scène, Maverick accomplit son deuxième exploit, il réalise une fois de plus l’impossible: réaliser la mission finale en 2:15 avec un plan où les chances de survie sont maximales.

Au travers du personnage de Rooster

5. Tu ne réaliseras pas tout avec assurance et c’est ok.. Ce qui compte: c’est de le faire!

Du début du film jusqu’aux dernières minutes de celui-ci, Rooster a un problème de confiance, il n’ose pas piloter avec vitesse; il est pour ainsi dire qualifié de « lent ». Et autant la vie lui a donné toutes les raisons de croire qu’il n’est pas à la hauteur – Il est sélectionné pour la mission finale, parvient à avoir un déclic qui lui fera surmonter sa peur, jusqu’à sauver la vie du protagoniste! Quel plot-twist!

« La vie lui a donné toutes les raisons de croire qu’il n’y arrivera »

Rooster n’a en effet pas eu une vie et un parcours facile…

  • Le décès de son papa le tourmente sans arrêt,
  • Il estime avoir perdu 4 années car il s’est vu refuser son dossier de candidature,
  • Son camarade ne cesse de le rabaisser….

Trois faits qui ensemble, m’ont inspiré la sixième leçon:

6. Ton passé, ton parcours, ce qu’on dit de toi – ne te définit absolument pas!

Au travers du personnage de Hangman

7. Fais attention à l’égo! Que ça ne t’entraine pas dans une chute….

Dès le début, on comprend que Hangman est un élève excellent, si pas le meilleur. Il le sait, tout le monde le sait mais il ne s’arrête pas là.. Tout au long du film il ne fait que se montrer, se mettre en avant en rabaissant les autres jusqu’à l’instant où on voit qu’il n’est pas sélectionné dans l’équipe pour la mission finale.

Et autant son personnage est presque détestable les 110 premières minutes, autant on aime la fin que les scénaristes lui ont donné : resté sur la réserve au lieu de faire partie de l’équipe sélectionnée pour la mission finale, il n’a pas adopté une attitude passive. A notre grande surprise, on l’a vu encourager et supporter ses coéquipiers.

Plot Twist: lorsque l’équipe est à court de munition et proche de la mort, c’est Hangman qui vole à leur secours, et qui leur sauve la vie. C’est d’ailleurs comme ça que la mission se termine et c’est d’ailleurs de ce plot twist que je tire la 8e leçon…

8. Ce n’est pas parce que tu n’es pas au premier plan que ton rôle ne compte pas, ce n’est pas parce qu’on ne te voit pas, que tu comptes moins.

Je termine avec les leçons tirées au travers du film, dans sa globalité

9. Les difficultés et les challenges auxquels tu fais face, ne signifient pas forcément la fin.

Que ce soit Maverick lui-même, ou les membres de son équipe, combien de fois avons-nous cru qu’ils ne s’en sortiraient pas vivants ? Entre toutes les péripéties qu’ils ont vécu, tous les problèmes et les oppositions qu’ils ont rencontré, je m’attendais à au moins un décès et pourtant, ils s’en sont tous sortis, VIVANTS ET GAGNANTS.

Ce qui m’amène à ma dernière leçon:

10. On ne réussit jamais seul! On a toujours besoin des autres.

Maverick avait beau être le plus expérimenté, le plus fort, le leader de la mission, il n’aurait jamais pu réussir sans l’aide de ses co-équipiers. D’ailleurs, sans l’aide de Rooster et celle de Hangman, il ne s’en serait pas sorti vivant…

Et c’est l’une des choses qui m’ont énormément frappée dans ce film, c’est l’esprit d’équipe, et la cohésion de groupe qui, pourtant inexistante en début de film, a été développée et s’est montrée indispensable à la réussite de la mission.

Et toi, as-tu vu ce film ? Qu’as-tu pu en tirer ?

Une réponse

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Categories

À Propos

« The Christianista » de mon vrai nom Christelle, chrétienne et âgée de 27 ans, je vis actuellement en Belgique.

Instagram
Categories

Une réponse

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Panier
  • Aucun produit dans le panier.